Résultats


**AMN067

2013 - 2017

Mise au point de prébiotiques à base d'enzyme ou de levure pour la volaille

Principal Investigator: Bogdan Slominski, Université du Manitoba
Collaborateurs: Anna Rogiewicz, Université du Manitoba; Thomas Davie, Université du Manitoba; Ehsan Khafipour, Université du Manitoba; Rob Patterson, Canadian Bio-Systems Inc.; Rick Holley, Université du Manitoba; Even McMillan, Nutreco Canada Agresearch; Greg Mathis, Southern Poultry Research Inc.; Jan Jankowski, Université de Warmie et Mazurie, Pologne; Paul Goerzen, Hi-Pro Feeds; Ghislaine Roch, CDPQ Inc.; Bill Revington, New-life Mills
Situation: Complété

Objectif

Le but de la recherche proposée est d'examiner le potentiel d'une combinaison d'une préparation actuelle de multicarbohydrase enrichie d'une activité lytique de paroi cellulaire de levure et de produits dérivés de la levure comme produit de remplacement peu coûteux des antibiotiques.

Renseignements généraux

Des suppléments enzymatiques de nouvelle génération ont été mis au point pour des utilisations spécifiques dans l'industrie de l'alimentation animale. Ceci comprend un mélange multicarbohydrase d'activités qui ont une incidence directe sur la santé animale en manipulant la croissance de microorganismes gastro-intestinaux en raison de la nature chimique des substrats produits par l'action enzymatique des composantes des aliments. La supplémentation avec une nouvelle préparation multienzymatique a été efficace dans la stimulation de la croissance du poulet à griller nourri sans antibiotiques et a facilité la croissance compensatrice du poulet à griller après une épidémie. Les aliments pour animaux utilisés couramment au Canada contiennent des quantités importantes de polysaccharides non amylacés. Dans la dépolymérisation des polysaccharides, des produits de l'hydrolyse enzymatique peuvent favoriser la prolifération de bactéries associées à un effet probiotique et ainsi interdire la croissance de certaines espèces pathogènes. Les produits transformés de levure sont riches en polysaccarides mannanes et en nucléotides qui peuvent agir en tant que prébiotiques et qui ont démontré leur capacité de stimuler le système immunitaire et  le développement du système gastro-intestinal. Ils ont également démontré leur capacité d'offrir des conditions favorables à la colonisation par des bactéries bénéfiques et à la décolonisation de bactéries pathogènes. Les drêches de distillerie séchées avec solubles sont un coproduit de la fermentation de la levure de brasserie et elles contiennent une quantité importante de biomasse de levure qui serait bénéfique pour le développement du système intestinal ainsi que pour la santé et la stimulation du système immunitaire. Le produit en voie d'élaboration contiendrait l'enzyme multicarbohydrase ainsi qu'une supplémentation d'un produit dérivé de la levure qui a démontré des bénéfices sur la santé et le rendement de croissance de la volaille. La préparation multicarbohydrase d'enzymes utilisée actuellement dans les programmes d'alimentation serait fortifiée de l'activité lytique de la paroi cellulaire de la levure pour dépolymériser les polysaccharides de la paroi afin d'être hydrosoluble et donc plus bioactifs. De plus, la lyse de la cellule de levure mènerait à la diffusion de divers nutriments, dont des nucléotides qui peuvent intervenir dans le développement du système immunitaire. La supplémentation basée sur les enzymes et la levure peut être un remplacement naturel des antibiotiques. L'industrie de l'alimentation animale accueillerait favorablement une utilisation moindre des antibiotiques dans l'alimentation afin d'améliorer la santé du système gastro-intestinal et de la fonction.

Financement

480 000 $ (320 000 $ AAC/CRAC*, 88 000 $ Canadian BioSystems (y compris 8 000 $ en nature), 72 000 $ Conseil canadien du canola)

GF2_colour_en_fr

*Ce projet faisait partie de la Grappe de la science avicole de 2013-2018 qui a reçu l’appui d’AAC dans le cadre de Cultivons l’avenir 2, une initiative fédérale-provinciale-territoriale.


Retour