Résultats


AMN081

2015 - 2019

Administration d’un oligodésoxynucléotide immunostimulateur contenant des motifs CpG aux poulets à griller à titre de substitut aux antibiotiques

Principal Investigator: Susantha Gomis, Université de la Saskatchewan
Co-chercheurs: Suresh Tikoo, Université de la Saskatchewan; Marianna Foldvari, Université de Waterloo
Situation: En cours

Objectif

Mettre au point une aérochambre d’administration de CpG-ODN contrôlé par l’environnement pouvant être utilisée pour 10 000 poussins en même temps avant leur transport.

Renseignements généraux

L’émergence et la propagation en hausse de bactéries résistantes sont en train de réduire l’utilité des antibiotiques actuels. Par conséquent, on exerce des pressions pour restreindre l’utilisation d’antibiotiques en agriculture et, en même temps, les antibiotiques perdent leur efficacité dans le traitement des infections. De là la nécessité de découvrir de nouvelles façons de lutter contre les maladies infectieuses. L'élément inné du système immunitaire détecte une infection en reconnaissant des caractéristiques propres aux organismes contagieux comme étant un signal de « danger ». Cela déclenche une réaction capable de limiter une panoplie d’infections. L’un des ces signaux de « danger » est un motif de l'ADN bactérien appelé motif CpG. L’administration d’oligonucléotides contenant des motifs CpG de synthèse (CpG-ODN) imite une infection bactérienne, ce qui entraîne l’activation du système immunitaire inné contre tout agent microbiologique, en particulier les bactéries, et permet à l’hôte de combattre l’infection bactérienne avant même que la réaction immunitaire propre à l'antigène se développe. Bien que le système immunitaire inné des poulets à griller se développe dès l'éclosion, les systèmes de réaction immunitaire ne sont pas activés, ce qui fait que les agents microbiologiques — en particulier les bactéries pathogènes — peuvent infecter des poulets à griller nouveau-nés lorsque ceux-ci sont mis au poulailler. L’immunostimulation du système immunitaire inné des poulets nouveau-nés contribue à l'éradication des bactéries pathogènes. Il est d’une importance capitale de réduire la mortalité de la première semaine des poulets nouveau-nés due aux infections bactériennes et de stimuler leur système immunitaire pour accroître la productivité et la rentabilité de l’industrie avicole. L’administration intranasale de CpG-ODN est avantageuse par rapport à l’administration in ovo, puisqu’elle entraîne une immunostimulation pendant toute la durée de la première semaine de vie du poulet nouveau-né, pendant laquelle il est le plus vulnérable aux infections bactériennes. Par conséquent, cette recherche a pour objectif d’évaluer et de mettre au point une aérochambre d’administration de CpG-ODN contrôlé par l’environnement visant à réduire l’utilisation d’antimicrobiens tout en maintenant ou en améliorant la santé, la productivité et le bien-être des poulets.

Financement

546 000 $ (25 000 $ CRAC, 273 000 $ CRSNG, 120 000 $ Saskatchewan Chicken Industry Development Fund, 64 000 $ Sunrise Poultry Hatchery BC [en nature], 64 000 $ Prairie Pride Natural Foods Ltd [en nature])

Retour