Résultats


***AMN104

2018 - 2023

Innovations en substituts aux antimicrobiens et en intendance des antimicrobiens en production avicole

Principal Investigator: Shayan Sharif, Université de Guelph
Co-chercheurs: Doug Korver, Université de l'Alberta; John Parkinson, Hospital for Sick Children/Université de Toronto; Juan Carlos Rodriguez-Lecompte, Université de l'Île-du-Prince-Édouard, Joshua Gong, Agriculture et Agroalimentaire Canada
Situation: En cours

Objectif

L’objectif global consiste à concevoir, à mettre au point et à développer une stratégie faisable et efficace de vaccination des poulets contre l’entérite nécrotique, qui respecte les objectifs particuliers décrits ci-dessous.
  1. Développement d’un vaccin oral contre l’entérite nécrotique basé sur un surnageant de cultures de C. perfringens
  2. Conception et développement d’un vaccin oral avec adjuvant probiotique contre l’entérite nécrotique
  3. Mise au point et développement d’un vecteur vaccinal probiotique à recombiné exprimant des protéines protectrices contre C. perfringens pour prévenir l’entérite nécrotique
  4. Évaluation à la ferme des profils d’innocuité et d’efficacité des formulations vaccinales

Renseignements généraux

L’utilisation d’antibiotiques alimentaires est très répandue en production avicole pour promouvoir la croissance et la performance des oiseaux et pour prévenir des maladies ayant une incidence sur le plan économique comme l’entérite nécrotique. Or la progression de l’antibiorésistance menace la santé humaine et, par conséquent, des travaux s’orientent rapidement vers la restriction des antibiotiques alimentaires en production avicole au Canada. L’industrie avicole canadienne ayant déterminé que l’entérite nécrotique constituait l’une des plus importantes maladies, il est devenu urgent de trouver des substituts sûrs et efficaces aux antibiotiques pour maîtriser cette maladie. La vaccination représente un substitut efficace, mais il n’existe actuellement aucun vaccin efficace contre l’entérite nécrotique de la volaille. Par conséquent, la recherche proposée devrait donner lieu à une stratégie vaccinale novatrice de prévention de l’entérite nécrotique pouvant remplacer l’utilisation généralisée mondialement d’antibiotiques prophylactiques sur les poulets élevés dans les systèmes d’élevage intensif d’aujourd’hui.

Financement

1 868 883 $ (AAC/CRAC 1 330 063 $, MAAARO 202 000 $, George Weston Seeding Food Innovation 150 000 $, Alberta Agriculture Funding Consortium 101 820 $, Lallemand Inc 45 000 $, Compute Canada 40 000 $ (en nature))

 

*Ce projet fait partie de la Grappe de la science avicole de 2018-2023 qui a reçu l’appui d’AAC dans le cadre de Partenariat Canadien pour l’Agriculture, une initiative fédérale-provinciale-territoriale.


Retour