Résultats


***AMN106

2018 - 2023

Approche de vaccinologie inverse comparative et soustractive pour la mise au point d’un vaccin in ovo contre le Clostridium perfringens

Principal Investigator: Martine Boulianne, Université de Montréal
Co-chercheurs: Joshua Gong, Agriculture et Agroalimentaire Canada
Situation: En cours

Objectif

Compte tenu des pressions exercées sur l’industrie pour qu’elle réduise son utilisation d’antibiotiques et qu’elle produise des poulets sans antibiotiques, il est indispensable de trouver un nouvel outil pour mieux maîtriser l’entérite nécrotique. La vaccinologie inverse comparative est la méthode la plus efficace pour pressentir des vaccins potentiels et constitue une excellente façon de mieux comprendre la pathogenèse de l’entérite nécrotique. Le principal objectif consiste à mettre au point un vaccin efficace, mais étant donné qu’on en sait encore très peu dans le domaine de la pathogenèse et de la maîtrise de C. perfringens et de l’entérite nécrotique, la recherche engendrera de nouvelles connaissances fondamentales sur le sujet et, à long terme, générera une base pour des stratégies d’intervention immunitaire pour la maîtrise de l’entérite nécrotique chez le poulet, une maladie largement répandue au Canada et dans le monde et responsable de pertes économiques majeures pour les éleveurs de poulets à griller, de reproducteurs de poulets à griller et de pondeuses en volières.

Financement

738 650 $ (AAC/CRAC 459 450 $*, Fondation Claire et Jean-Pierre Léger, chaire de recherche avicole 150 000 $, CRNSG 29 200 $, rendement annuel du fonds de dotation, chaire de recherche avicole 100 000 $)

*Ce projet fait partie de la Grappe de la science avicole de 2018-2023 qui a reçu l’appui d’AAC dans le cadre de Partenariat Canadien pour l’Agriculture, une initiative fédérale-provinciale-territoriale.


Retour