Résultats


*FSQ038.3

2010 - 2013

Mise au point de nouveaux vaccins contre le VGA et examen de systèmes efficaces de vaccination

Principal Investigator: Dele Ogunremi, Agence canadienne d'inspection des aliments
Situation: Complété

Objectif

  • Mettre au point une plateforme de vaccination contre la grippe aviaire à base d’ADN.
  • Évaluer la sécurité et l’efficacité des méthodes d’administration sans aiguille des vaccins à base d’adénovirus, de virosome et d’ADN.

Renseignements généraux

Il existe des vaccins contre la grippe aviaire (GA) sur le marché (dont aucun n’est approuvé au Canada) qui ont été utilisés avec succès pour protéger la volaille contre la maladie. Cependant, les vaccins actuels n’offrent pas de protection complète et sont administrés de façon individuelle d’un oiseau à l’autre. Des vaccins contre la GA plus efficaces pouvant être rapidement administrés à de grands troupeaux sont nécessaires. L’équipe du Dr. Ogunremi étudie le potentiel d’un vaccin à base d’ADN pour protéger la volaille contre la GA. Les chercheurs testent également la capacité d’un système d’inoculation sans aiguille de la volaille avec différents types de vaccin.

Résultats

L’équipe du Dr. Ogunremi a mis au point une construction vaccinale à base d’ADN contenant le gène d’hémagglutinine (HA) d’un virus de la grippe aviaire (VGA) H5N1. La séquence génétique a été optimisée pour qu’elle s’exprime dans les cellules du poulet, et on teste actuellement la capacité du vaccin à provoquer les anticorps et à protéger les poules contre l’infection par le VGA. La production d’anticorps s’est multipliée plusieurs fois lorsqu’on a utilisé l’électroporation pour administrer le vaccin comparativement à l’injection intramusculaire. La procédure d’électroporation sera testée avec le vaccin à base de virosome mis au point à l’activité FSQ037. L’administration orale (c.-à-d. dans l’eau donnée à boire) du vaccin à base d’ADN et de vecteurs adénoviraux mis au point aux projets FSQ038.1 et FQ038.2 sera aussi testée.

Application

Cette recherche s’inscrit dans un programme général visant à mieux comprendre la biologie de la grippe aviaire et dont l’objectif à long terme est d’élaborer des stratégies de lutte rationnelles pour la volaille domestique. Les vaccins à base d’ADN et les nouvelles méthodes plus efficaces d’administration de vaccins peuvent faire partie de stratégies de lutte futures.

Financement

145 534 $ (18 000 $ ACIA (en nature), 127 534 $ CRAC)  

Publications

Ogunremi O, Pasick J, Kobinger GP, Hannaman D, Berhane Y, Clavijo A, van Drunen Littel-van den Hurk S. 2013. A single electroporation delivery of a DNA vaccine containing the hemagglutinin gene of asian H5N1 avian influenza virus generated a protective antibody response in chickens against a North American virus strain. Clin Vaccine Immunol. 20(4):491-500.

Ce projet faisait partie de la Grappe de la science avicole de 2010-2013 qui a reçu l’appui d’AAC dans le cadre de Cultivons l’avenir, une initiative fédérale-provinciale-territoriale.


Retour