Résultats


PWB017

2007 - 2010

Techniques, bien-être des animaux et qualité de la viande dans le transport des poulets à griller dans un véhicule chauffé et ventilé

Principal Investigator: Trever Crowe, Université de la Saskatchewan
Co-chercheurs: Hank Classen, Phyllis Shand, Université de la Saskatchewan
Situation: Complété

Renseignements généraux

Le transport des poulets à griller à un problème de taille pour l’industrie avicole. La température et l’humidité dans les véhicules commerciaux varient considérablement, ce qui cause un stress indu aux poulets. La recherché réalisée à l’Université de la Saskatchewan démontrant cette variabilité a mené à la mise au point d’un prototype de remorque chauffée et ventilée qui offre un meilleur contrôle de l’environnement que les remorques actuelles. Le projet a pour but de mesurer et de comparer les différences des températures et de l’humidité entre le prototype et les remorques commerciales sous différentes conditions propres aux hivers canadiens. Les effets des températures et des taux d’humidité extrêmes seront également étudiés.

Progrès réalisés

Les activités à ce jour comprennent le recrutement du personnel, l’élaboration de protocoles, la préparation des demandes de financement et l’acquisition du matériel. Quinze essais pratiques ont été réalisés sous des températures variant de -27oC à 13oC. On a recueilli des données sur différents paramètres, dont la température et l’humidité dans la remorque, la température du corps et la freinte durant le transport. L’équipe de M. Crowe examine et ajuste les débits d’air dans le prototype pour optimiser le contrôle de l’humidité. Le contrôle de l’humidité pourrait permettre aux poulets de mieux tolérer des températures plus basses avec moins d’apport de chaleur auxiliaire. On a également recueilli des données de 750 carcasses qui serviront à déterminer les effets des conditions environnementales sur la qualité de la viande.

Travaux à venir

On a déjà recueilli plusieurs données et on planifie d’autres essais pratiques. Les prochaines études utilisant des enceintes environnementales aideront à établir le seuil inférieur de température ambiante auquel les poulets à griller peuvent être transportés sécuritairement.

Financement

1 229 757 $ (CRAC 90 000 $, CRSNG/AAC 800 000 $, PIC 23 300 $ , CFOS 80 000 $, ACP 30 000 $, AFAC 10 000 $, SCIDF 55,425 $, Lilydale (en nature) 141 032 $)

Retour