Résultats


**PWB071

2014 - 2016

Amélioration de la pelote chez le poulet à griller commercial : référenciation et stratégies pratiques

Principal Investigator: Clover Bench, Université de l'Alberta
Co-chercheurs: Doug Korver, Université de l’Alberta; Trever Crowe, Université de la Saskatchewan
Situation: Complété

Objectif

L’objectif de ce projet comporte trois volets :
  1. déterminer quelles stratégies et philosophies de gestion de l’humidité à l’intérieur du poulailler génèrent chez le poulet à griller la meilleure qualité de pelote;
  2. évaluer les techniques d’évaluation de la pelote à la ferme par rapport à celles utilisées dans les grosses usines de transformation;
  3. favoriser un resserrement des liens de communication entre les producteurs, les chercheurs et les transformateurs au sujet des questions qui comptent à tous les échelons de la chaîne de production avicole.

Renseignements généraux

La dermatite de la pelote plantaire est associée à une litière en mauvais état (p. ex., taux élevé d’humidité et d’ammoniac) dans les poulaillers utilisant un système avec litière. La dermatite de la pelote plantaire des poulets à griller commence à apparaître vers 19 jours et a tendance à empirer à mesure que la masse corporelle et le contact entre les pattes et la litière augmentent. Le développement de la dermatite de la pelote plantaire est considéré comme une préoccupation dans l’élevage des animaux à la ferme (p. ex., effets indésirables sur la santé, la croissance et le bien-être) ayant des incidences sur la qualité de la pelote dans les établissements de transformation (p. ex., possibilité de commercialisation du produit). La qualité de la pelote a tendance à diminuer pendant les mois d’hiver, lorsque le taux d’humidité dans le poulailler augmente. La plupart des études portant sur la qualité de la pelote sont axées sur la densité de logement et ont été réalisées dans un climat européen ou dans les régions humides du sud des États-Unis. Or le climat des prairies canadiennes diffère énormément de celui de l’Europe et du sud des États-Unis, et les matériaux de litière qu’on peut se procurer facilement en Alberta diffèrent de ceux à l’étranger. Par conséquent, le climat et les matériaux de litière sont deux facteurs pouvant éventuellement contribuer au taux d’humidité supérieur de la litière dans la région de l’Alberta. L’industrie canadienne du bétail insiste de plus en plus sur l’évaluation du bien-être animal à la ferme. Cependant, il existe plusieurs systèmes de suivi et de notation de la qualité de la pelote élaborés par des chercheurs du domaine avicole et des transformateurs de poulets à griller. Par conséquent, il est difficile de déterminer s’il y a une corrélation entre les méthodes de notation et une qualité supérieure de la pelote  sur la ligne de transformation commerciale, et quels facteurs à la ferme contribuent à cette qualité supérieure. Cette recherche appellera des visites de fermes lors desquelles on évaluera le milieu d’engraissement et la qualité de la pelote en été et en hiver chez différents producteurs et dans différentes bandes de poulets à griller en Alberta. Cette recherche portera également sur l’utilité et l’exactitude des différentes méthodes de notation de la qualité de la pelote afin que l’on puisse déterminer laquelle propose les données les plus utiles. L’étude de l’interaction complexe des facteurs à la ferme qui influencent à la hausse ou à la baisse la qualité de la pelote chez le poulet à griller commercial améliorera le flux de renseignements scientifiques qui permettront à l’industrie albertaine du poulet d’améliorer le bien-être du poulet à griller tout en maintenant un rendement élevé.

Financement

113 046 $ (76 988 $ AAC/CRAC*, 8 768 $ Lilydale (en nature), 27 290 $ Les producteurs de poulet de l’Alberta [y compris 8 000 $ en nature])

GF2_colour_en_fr

*Ce projet faisait partie de la Grappe de la science avicole de 2013-2018 qui a reçu l’appui d’AAC dans le cadre de Cultivons l’avenir 2, une initiative fédérale-provinciale-territoriale.


Retour