Résultats


***PWB115

2018 - 2021

Conséquences de la densité d’occupation sur le rendement, la santé et le bien-être des dindes

Principal Investigator: Karen Schwean-Lardner, Université de la Saskatchewan
Situation: En cours

Objectif

Le principal objectif de cette recherche consistera à déterminer les conséquences de niveaux établis de densité d’occupation sur le rendement, la santé et le bien-être des dindes. L’utilisation de niveaux établis de densité d’occupation nous permettra de déterminer le plafond des paramètres de rendement, de santé et de bien-être au moyen d’analyses de régression. Les paramètres évalués seront la croissance, la consommation de nourriture, l’indice de consommation, la mortalité, l’uniformité, la mobilité, la cotation des lésions de la pelote plantaire, les ampoules au bréchet, l’état et la propreté des plumes, le ratio hétérophiles/lymphocytes et les observations comportementales. Enfin, le projet comprend la réalisation d’une analyse économique de base, couvrant le coût des dindonneaux, le coût de la nourriture et le revenu final en fonction de chacun des niveaux de densité.  

Renseignements généraux

La densité d’occupation joue un rôle majeur sur l’aspect économique autant que sur le bien-être des oiseaux. Il est important de considérer ses effets sur le rendement des oiseaux et sur les revenus des producteurs, mais il est tout aussi important d’évaluer la santé et le bien-être des oiseaux. Peu d’études ont évalué les effets de la densité d’occupation sur le rendement, la santé et le bien-être des dindes; beaucoup d’études ont plutôt évalué les dindons lourds, puisqu’ils sont habituellement vendus à un poids vif final supérieur. Par ailleurs, très peu d’études englobent les trois paramètres (rendement, santé et bien-être); elles s’intéressent plutôt à un seul ou à deux d’entre eux. Cette étude portera sur des dindes jusqu’à l’âge de 11 semaines (âge à partir duquel les animaux sont acceptés dans les abattoirs de dindes en Saskatchewan), dans la mesure où ces travaux sont considérés comme faisant partie de la prochaine étape des travaux déjà réalisés sur les dindons lourds jusqu’à l’âge de 16 semaines.  

Financement

243 134 $ (CRAC/AAC 221 134 $*, Aviagen 11 000 $ (en nature))

*Ce projet fait partie de la Grappe de la science avicole de 2018-2023 qui a reçu l’appui d’AAC dans le cadre de Partenariat Canadien pour l’Agriculture, une initiative fédérale-provinciale-territoriale.


Retour