Résultats


UAB057

2013 - 2015

Mise sur pied d'un système de production pour l'enrichissement des œufs en coquille avec des acides gras polyinsaturés ω-3 à longue chaine au moyen du lin à forte teneur en acide stéaridonique.

Principal Investigator: Doug Korver, Université de l' Alberta
Situation: Complété

Renseignements généraux

Les acides gras polyinsaturés Omega-3 (AGPI ω-3) jouent un rôle important dans la prévention et le traitement des maladies cardiovasculaires, du diabète, des maladies inflammatoires et certains cancers. L'enrichissement des produits avicoles avec des acides gras polyinsaturés est une stratégie clé dans l'ajout d'une valeur à la viande de volaille et aux ovoproduits. Les administrations sanitaires occidentales conseillent à la population de consommer des acides gras polyinsaturés et particulièrement des acides gras à longue chaine, soit l'acide eicosapentanoïque (AEP) et l'acide docosahexanoïque (ADH). Le poulet ne métabolise pas les AGPI aussi facilement que les mammifères et peut ainsi transférer plus d'AGPI de l'alimentation à l'œuf. La graine de lin est la plus importante source végétale d'acide linolénique (58 %) et donc la plus grande source d'enrichissement de l'alimentation de la volaille. Le but de ce projet est d'examiner l'utilisation possible de graines de lin enrichies d'acide stéaridonique pour accroître le contenu d'acides gras polyinsaturés Omega 3 (ADH, ADP, AEP) dans les œufs de consommation.

Financement

353 773 $ (25 000 $ CRAC, 94 695 $ ALMA, 225 369 $ Université de l'Alberta (en nature), 8 869 $ l'industrie (en nature))

Retour