Résultats


AMN003

2005 - 2008

Suppléments enzymatiques de la carbohydrase en tant que stimulateurs de croissance et de modulateurs de la flore intestinale du poulet : Les effets prébiotiques et probiotiques des produits de l’hydrolyse enzymatique

Principal Investigator: Bogdan Slominski et Gregory Blank, Université du Manitoba
Situation: Complété

Renseignements généraux

Les régimes utilisés pour la volaille sont surtout à base de maïs, de soja, de blé et d’autres ingrédients à bases végétales ont des composantes difficiles à digérer. La présence de ces éléments indigestes dans l’intestin peut être un support pour une gamme d’organismes nuisibles. La plupart de ces éléments indigestes sont appelés polysaccharides non amylacés (PNA). Ce projet propose d’utiliser une nouvelle génération d’enzymes hydrolysés pour accroître l’hydrolyse des PNA afin d’établir si les produits hydrolysés favorisent la prolifération de bactéries bénéfiques dans l’intestin et aident à protéger la volaille contre Cl. perfringens qui cause l’entérite nécrotique. Si les résultats sont concluants, on pourra utiliser des suppléments favorisant la carbohydrase au lieu d’antibiotiques dans l’alimentation du poulet.

Progrès réalisés

On a testé un mélange d’enzymes hydrolysés dans différentes concentrations et constaté qu’il dépolymérisait considérablement les PNA de la farine de soja, de la farine de canola et du lin. La capacité des enzymes a diminuer la viscosité des produits à base de lin a également été confirmée (on a établi un lien entre les digesta a viscosité élevée et la prolifération de bactéries pathogènes dans l’intestin). On a caractérisé les produits de l’hydrolyse des PNA. MM, Slominski et Blank ont également examiné l’effet des produits enzymatiques sur la prolifération de Cl. perfringens en laboratoire. Les résultats des expériences n’ont pas démontré un effet clair, mais d’autres expériences sont en cours pour connaître l’effet du supplément enzymatique sur la bactérie dans l’intestin. Les expériences antérieures permettent de croire que lorsque les poulets ont une alimentation ne comprenant pas d’antibiotiques ou d’anticoccidiens, le supplément enzymatique hausse l’efficacité de la moulée. Les enzymes peuvent aussi réduire légèrement le nombre d’enterobacteriacea et de bactéries coliformes dans l’intestin grêle et hausser le rapport bactéries lactiques et E. coli dans l’intestin (on suppose que les produits de l’hydrolyse enzymatique accroissent l’acidité intestinale et favorisent ainsi la présence de bactéries bénéfiques, entre autres, les lactobacilles, pouvant surmonter des bactéries nuisibles, dont E. coli). Ces résultats sont prometteurs, mais ne démontrent pas la réelle valeur du supplément enzymatique. Des bénéfices plus évidents sont manifestes lorsque les poulets sont exposés à C. perfringens. Les résultats préliminaires font voir que les poulets recevant une alimentation à base de blé démontrent une capacité de transformation des aliments plus élevée pendant la période d’engraissement-finition que les poulets exposés n’ayant pas reçu le supplément. Le gain de poids est plus grand chez les poulets ayant une alimentation à base de maïs. Des études de provocation semblables sont en cours avec une souche sauvage « vivante » de Cl. perfringens causant l’entérite nécrotique dans les élevages.

Financement

327 800 $ (CRAC 82 900 $, CBS 78 000 $, CBS (en nature) 6 000 $, PRDAM 160 900 $)

Publications

Jia, W., B.A. Slominski, H.L. Bruce, G. Blank, and O. Jones. 2009. Effects of diet type and enzyme addition on growth performance and gut health of broiler chickens during sub-clinical Clostridium perfringens challenge. Poult. Sci. 88: 132-140. Jia, W., B.A. Slominski, H.L. Bruce, G. Blank, and O. Jones. 2009. Enzyme addition facilitates the post-disease compensatory growth of broiler chickens challenged with Clostridium perfringens. Canadian Journal of Animal Science (Submitted Feb. 13, 2009). Wang, X., G. Blank, and B. Slominski. 2009. Growth of Clostridium perfringens and background microbiology in ligated small intestine segments from broiler chickens fed wheat/soybean/canola meal- or wheat/soybean/canola meal/flax-based diets without or with enzyme supplementation. Poult. Sci. (to be submitted).

Retour