Résultats


AMN023

août 2008 - mars 2012

Utilisation du di-GMP cyclique, une nouvelle molécule immunothérapeutique et antibactérienne chez le poulet

Principal Investigator: Moussa Diarra, Agriculture et Agroalimentaire Canada et François Malouin, Université de Sherbrooke
Collaborateurs: Brian Talbot, Université de Sherbrooke
Situation: Complété

Renseignements généraux

Le projet a pour but de démontrer l’utilité du di-GMP cyclique, une nouvelle molécule thérapeutique pour la prévention des infections chez le poulet par des pathogènes microbiens. Des expériences ont démontré que ces molécules protègent les souris contre des infections bactériennes (S. aureus) et provoquent des réactions du système immunitaire. Des cellules dendritiques humaines immatures élevées en culture réagissent également à la présence du di-GMP cyclique. Les réactions obtenues dans ces études et d’autres expériences suggèrent que le di-GMP cyclique est un nouveau immunostimulant qui pourrait être utilisé pour protéger la volaille contre les infections bactériennes et un nouveau vaccin adjuvant contre les pathogènes avicoles. Le projet vise à démontrer la capacité du di-GMP cyclique à rehausser l’immunité de l’hôte et à prouver leur utilité dans la production avicole pour remplacer les antibiothérapies et les promoteurs de croissance antibiotiques. Le projet examinera l’effet du di-GMP cyclique sur la réaction immunitaire au vaccin IBDV dans les poulets à griller, la microflore intestinale et l’émergence de bactéries résistantes et le contrôle de Clostridium perfringens dans les poulets à griller.

Financement

223 954 $ (60 002 $ CRAC, 163 952 $, AAC)

Retour