Résultats


AMN088

2016 - 2019

Induction d’une immunité adaptative contre les virus respiratoires au moyen de stimulants du système immunitaire inné administrés in ovo

Principal Investigator: Mohamed Faizal Abdul Careem, Université de Calgary
Co-chercheurs: Shayan Sharif, Université de Guelph; Éva Nagy, Université de Guelph; Susantha Gomis, Université de la Saskatchewan
Situation: En cours

Renseignements généraux

Les virus respiratoires pénalisent la production avicole et entraînent une mortalité et une production d’œufs et de viande réduite chez le poulet. Le taux d’incidence des infections respiratoires virales peut même atteindre 100 % chez les poulets en élevage intensif. On utilise maintenant couramment des vaccins viraux vivants atténués, qui exploitent l’immunité adaptative, pour lutter contre ces maladies virales communes chez la volaille, sauf que les « échecs vaccinaux » demeurent fréquents. La stimulation de l’immunité innée des oiseaux par les récepteurs Toll visant à réduire la réplication virale au site d’administration du virus (muqueuse respiratoire) permettant aux oiseaux d’acquérir une immunité adaptative est une stratégie qui n’a pas été suffisamment étudiée, mais qui pourrait constituer une façon novatrice et efficace de protéger les oiseaux. Ce projet comblera une partie des manques de connaissances dans ce domaine.

Financement

144 000 $ (25 000 $ CRAC, 94 000 $ ALMA, 25 000 $ CRNSG)

Rapport d’étape disponsible sous peu.


Retour