Résultats


**ENV077

2013 - 2015

Validation d'une nouvelle ampoule DEL conçue pour l'industrie de la ponte

Principal Investigator: Grégoy Bédécarrats, Université de Guelph
Co-chercheurs: Alexandra Harlander, Université de Guelph; Tina Widowski, Université de Guelph; Stephanie Torrey, Université de Guelph; Alex Thies, Thies Electrical Distributing Co.
Situation: Complété

Objectif

Validation d'une nouvelle ampoule DEL conçue pour l'industrie de la ponte.

Renseignements généraux

À la veille de l’interdiction des sources de lumière inefficaces, l’industrie progresse vers l’adoption de systèmes d’éclairage écoénergétiques. Malgré les multiples solutions de rechange de systèmes d’éclairage écoénergétiques offerts aux producteurs d’œufs, il manque encore un système bien défini adapté à leurs besoins particuliers. La majorité des ampoules DEL existantes vendues à l’industrie ont été conçues pour favoriser la croissance et dépendent de l’acuité et de la sensibilité visuelle. La lumière peut être perçue par les photorécepteurs rétiniens, mais aussi par des photorécepteurs extrarétiniens (pinéaux et hypothalamiques), qui convertissent la photopériode en signaux neuroendocriniens. On sait que la photostimulation directe de l’hypothalamus active l’axe reproducteur, alors que la stimulation de la rétine de l’œil s’avère avoir un rôle inhibiteur chez le poulet et la caille. Une recherche récente indique que la lumière du spectre rouge est essentielle à une bonne stimulation de l’axe reproducteur et au maintien d’une production élevée d’œufs par les poules élevées en cage. Au contraire, une lumière verte monochromatique s’est avérée totalement inefficace et a même entraîné un retard dans la maturation sexuelle, de même qu’une production d’œufs globalement moindre. De même, la stimulation des photorécepteurs extrarétiniens (avec des longueurs d’onde de lumière rouge) par rapport à celle des photorécepteurs rétiniens (avec des longueurs d’onde de lumière verte) des reproducteurs de poulets à griller est essentielle à une reproduction réussie. Ces conclusions ont mené à la conception d’une ampoule DEL conçue particulièrement pour l’industrie de la ponde qui émet 60 % de lumière rouge. Cette ampoule a été conçue pour résister aux conditions difficiles d’une poulailler et peut être tamisée sans perte de puissance spectrale.  Cependant, avant que ce produit puisse être vendu aux producteurs, il est impératif que son efficacité théorique et que sa longévité soient éprouvés dans un milieu semblable aux contexte industriels. Par conséquent, cette recherche a pour objectifs de confirmer que cette ampoule puisse augmenter la productivité tout en réduisant la consommation d’électricité sans avoir d’incidences négatives sur la physiologie et la santé des animaux, et de confirmer qu’elle convient à une utilisation dans les exploitations ovocoles commerciales.

Financement

167 923 $ (104 223 $ AAC/CRAC*, 49 750 $ Poultry Industry Council, 13 950 $ Thies Electrical Distributing Co. [en nature])

Rapport d’étape disponible sous peu.

 

GF2_colour_en_fr

*Ce projet faisait partie de la Grappe de la science avicole de 2013-2018 qui a été soutenu par AAC dans le cadre de Cultivons l’avenir 2, une initiative fédérale-provinciale-territoriale.


Retour