Résultats


*FSQ034

2010 - 2013

Utilisation d'huiles essentielles encapsulées pour le contrôle des bactéries entériques pathogènes chez le poulet

Principal Investigator: Joshua Gong, Agriculture et Agroalimentaire Canada
Situation: Complété

Objectif

Optimiser les protocoles d’encapsulation des huiles essentielles et tester leur activité antimicrobienne dans les régions cibles de l’intestin du poulet.

Renseignements généraux

Il a déjà été démontré que certaines huiles essentielles avaient un effet inhibiteur sur Salmonella Typhimurium et Clostridium perfringens. Cependant, la présence d’alimentation et de digesta réduisait cette activité. Un protocole d’encapsulation des huiles a donc été mis au point dans le but de les protéger contre les effets inhibiteurs de l’alimentation et du digesta jusqu’à ce qu’elles atteignent les régions cibles dans l’intestin. Les recherches actuelles visent à optimiser pour chaque huile un protocole d’encapsulation maximisant l’effet de celle-ci dans l’intestin. La capacité de ces huiles essentielles à protéger les poulets contre Salmonella et Clostridium sera testée.

Résultats

  • Le taux de huiles essentielle nécessaire à une activité antimicrobienne optimale dans l’intestin a été déterminé.
  • Le protocole d’encapsulation délivre du huiles essentielles actif dans le gros intestin, mais le protocole doit être amélioré pour que l’huile puisse résister aux conditions de granulation durant le traitement de l’alimentation.

Application

L’administration d’huiles essentielles dans les régions visées de l’intestin sur le terrain peut constituer une solution de rechange pratique aux antimicrobiens actuellement utilisés dans le domaine avicole.

Financement

253 202 $ (189 900 AAC*, 63 302 CRAC)  

*Ce projet faisait partie de la Grappe de la science avicole de 2010-2013 qui a reçu l’appui d’AAC dans le cadre de Cultivons l’avenir, une initiative fédérale-provinciale-territoriale.


Retour