Résultats


PWB019

mars 2007 - février 2010

Effet des programmes d’éclairage sur la faiblesse des pattes et le bien-être des poulets à griller commerciaux

Principal Investigator: Hank Classen, Université de la Saskatchewan
Situation: Complété

Renseignements généraux

La recherche a démontré que les programmes d’éclairage qui comprennent des périodes de noirceur sont une manière simple d’améliorer le bien-être des poulets à griller. Le projet vise à renseigner sur l’incidence sur la faiblesse des pattes des divers modèles de noirceur amorcés à différents âges. Il vise également à élaborer une méthode simple d’évaluation de la faiblesse des pattes à la ferme. Les objectifs spécifiques de la recherche sont :
  • définir l’importance de la durée de la noirceur continue sur la faiblesse des pattes et des caractéristiques de production des poulets à griller;
  • déterminer les effets de l’âge auquel débute la noirceur prolongée sur la faiblesse des pattes et la productivité du poulet à griller;
  • établir si le pointage de la démarche représente une mesure exacte de la douleur aux pattes;
  • évaluer l’utilisation de la plaque porte-poinçon dans l’évaluation de la faiblesse des pattes;
  • évaluer la relation entre le comportement et la faiblesse des pattes;
  • modéliser les effets ééconomiques de la mise en œuvre de programmes d’éclairage comportant des périodes de noirceur prolongée.

Progrès réalisés

La première expérience visant l’atteinte de l’objectif no 1 terminée et la seconde est en cours. On a soumis des poulets à griller Ross x Ross 308 à divers programmes d’éclairage. On a recueilli des données sur le poids vif, la consommation d’alimentation, la mortalité (fréquence et cause), le comportement (à 32-24 jours), le pointage de la démarche, l’état du coussinet et le rendement en chair. On a colligé et analysé de nombreuses données. Les enregistrements vidéo sur le comportement n’ont pas encore été visionnés. Pour l’objectif no 4, on a conçu un système de plaque porte-poinçon et les essais et l’étalonnage devraient débuter en janvier ou février 2008. Les travaux visant les objectifs nos 2, 3 et 6 sont prévus pour les autres phases du projet.

Financement

241 037 $ (CRAC, 52 214 $, CNRSG & AAC, 158 223 $, Lilydale (en nature) 30 600 $)

Retour