Résultats


*PWB040

2010 - 2013

Évaluation du comportement et du bien-être des reproductrices de poulets à griller en utilisant des stratégies alternatives d'alimentation

Principal Investigator: Stephanie Torrey, Agriculture et Agroalimentaire Canada (à l’université de Guelph)
Situation: Complété

Objectif

Étudier les répercussions des stratégies de restriction d’alimentation chez les reproductrices de poulets à griller.

Renseignements généraux

Les poulets à griller ont longtemps été choisis pour leur croissance rapide et leur rendement élevé de viande. Bien que ce choix ait généré une efficacité de production impressionnante chez les poulets à griller, ce même potentiel génétique de croissance des poulets à griller contredit leur rendement reproductif. Si les poulets à griller sont nourris à l’aide d’une alimentation commerciale commune ad libitum, ils peuvent rapidement prendre trop de poids et développer des problèmes comme la boiterie, l’ascite et des capacités de reproduction diminuées. En revanche, si on limite l’alimentation des reproductrices à des quantités favorisant une santé et une performance de reproduction, les animaux souffrent de faim chronique. L’industrie a besoin de stratégies d’alimentation qui maintiennent la productivité et améliorent le bien-être des poulets à griller. L’une des stratégies pourrait être de diluer le régime avec des agents de remplissage à forte teneur en fibre, comme des écales d’avoine, de la pulpe de betterave à sucre, du tourteau de tournesol et du gluten de blé. Une autre stratégie serait l’utilisation de coupe-faim comme le propanoate de calcium. Les recherches au Scottish Agricultural College suggèrent que les régimes contenant des écales d’avoine peuvent réduire de façon acceptable les gains de poids tout en réduisant la motivation à s’alimenter et en éliminant presque complètement le picorage sans réduire pour autant la performance de reproduction. Le Dr. Torrey teste des stratégies similaires en nourrissant les reproductrices, soit tous les jours, soit tous les deux jours, de l’un des trois traitements diététiques : un régime commercial restreint sur la quantité, un régime restreint sur la qualité (avec suppléments de fibre) avec du propanoate de calcium de grade alimentaire, et un régime restreint sur la qualité avec du propanoate de calcium purifié.

Résultats

Tous les régimes proposés dans cette étude ont donné lieu à des reproductrices dont la masse corporelle était comparable à celle des reproductrices nourries aux régimes commerciaux, et ont conduit à une meilleure condition des plumes, probablement en raison d’une réduction du picorage de plumes lié à la faim. Les reproductrices n’étaient pas manifestement contre les suppléments de fibre dans leur régime. On étudie actuellement le comportement pour déterminer le programme alimentaire que les oiseaux préfèrent.

Application

Les restrictions alimentaires des reproductrices de poulets à griller sont une préoccupation croissante en matière de bien-être animal. Les régimes de reproductrices contenant des suppléments de fibre ou des coupe-faim (ou les deux) peuvent être une solution pour améliorer le bien-être des reproductrices tout en maintenant leur état de santé et leur performance de reproduction.

Financement

324 611$ (82 490$ AAC*, 160 080$ MAAARO (en nature), 82 041$ CRAC)  

*Ce projet faisait partie de la Grappe de la science avicole de 2010-2013 qui a reçu l’appui d’AAC dans le cadre de Cultivons l’avenir, une initiative fédérale-provinciale-territoriale.


Retour