Résultats


**PWB072

2015 - 2018

Étude de l'incidence de diverses densités de logement sur le rendement, la santé et le bien-être du dindon à griller et du dindon lourd

Principal Investigator: Karen Schwean-Lardner, Université de la Saskatchewan
Co-chercheurs: Henry Classen, Université de la Saskatchewan; Trever Crowe, Université de la Saskatchewan; Susantha Gomis, Université de la Saskatchewan
Situation: Complété

Objectif

Déterminer les incidences d’une augmentation de la densité de logement selon différents niveaux sur certains paramètres (productivité, santé et bien-être, comportement) de la production de dindon.

Renseignements généraux

L’un des principaux aspects des systèmes de production avicole considérés comme un facteur de préoccupation pour le bien-être des animaux est la densité de logement (DL). Or les producteurs voient aussi la DL comme un moteur économique dans leur système de production, c’est pourquoi il est important de comprendre les incidences d’une augmentation de la densité de logement sur la productivité, la santé et le comportement. Les incidences de la DL sur les paramètres de productivité ne sont pas constantes dans la littérature. Cette situation peut s’expliquer par les différences de DL, le sexe des animaux examinés ou d’autres conditions environnementales différentes d’un article de recherche à l’autre. En ce qui concerne la productivité, des différences expérimentales ont été constatées dans l’effet de la DL sur le taux de mortalité des troupeaux de dindons. Dans certains cas, une augmentation de la DL entraînait une augmentation du taux de mortalité, alors que dans d’autres expériences,  le taux de mortalité ne changeait pas malgré les variations de DL. Les incidences d’une variation de la DL sur les actes de comportement (p. ex., agression) ne sont pas constantes dans la recherche, et seul dans un petit nombres d’articles de recherche a-t-on tenté de comprendre en quoi la densité de logement influence d’autres expressions comportementales chez le dindon. La plupart des recherches effectuées sur l’incidence d’une variation de la densité de logement chez le dindon portent soit sur la production, soit sur la santé, soit sur le comportement. Il n’existe, à notre connaissance, aucune recherche portant à la fois sur ces trois volets. Bien que les recherches passées démontrent qu’une densité de logement élevée peut avoir un effet négatif sur la croissance et le bien-être du dindon commercial, ces effets peuvent être partiellement liés à une mauvaise adaptation des conditions environnementales, entrainant du coup une confusion entre la densité de logement et la qualité de l’air ou de la litière. Par conséquent, l’objectif de cette recherche consiste à déterminer les incidences d’une augmentation de la densité de logement selon différents niveaux sur certains paramètres (productivité, santé et bien-être, comportement) de la production de dindon. L’existence d’un système d’aération contrôlé dans toutes les salles fera en sorte que les mesures prises ne seront influencées que par la densité de logement et non pas par la qualité de l’air.

Financement

208 179 $ (201 579 $ AAC/CRAC*, 6 600 $ Aviagen [en nature])

GF2_colour_en_fr

*Ce projet faisait partie de la Grappe de la science avicole de 2013-2018 qui a reçu l’appui d’AAC dans le cadre de Cultivons l’avenir 2, une initiative fédérale-provinciale-territoriale.


Retour